Amazone (Partie 1)

Denise Laberge

2015_CC_thesseamazone4_l
crédit image: Galerie Bayart

Notre histoire : ce que nous étions vraiment

Mes enfants chéris je suis l’Amazone qui marchait avec vous en cette ère lointaine où vous étiez des guerrières de Lumière et de paix. Me voici parmi vous encore une fois en ces temps éloignés où nous travaillions ensemble. Les amazones ont une réputation au sein de cette humanité mais la légende qui parle des amazones ne couvre qu’un petit pourcentage de la vérité par rapport à notre existence, à notre vie, à l’essence même de notre âme.

Je viens parmi vous ce soir mes filles, mes sœurs, afin de réveiller en vous une partie de vos mémoires. Celles où nous marchions comme Filles de Dieu sur cette terre. Nous étions en contact avec l’Âme de la Terre, l’Âme du Soleil, l’Âme de la Création. Nous marchions comme des souveraines de cette Terre, respectant la vie, respectant le Divin Féminin en toutes choses, parce que nous le voyions dans la nature, dans les animaux, mais en premier lieu dans le temple physique de notre corps. Cette vision de la vie n’a pas été transmise dans les écrits qui parlent des amazones. Alors moi, l’Amazone, je viens pour rétablir une partie de cette vérité qui a été oubliée.

Vous marchiez avec moi sur cette Terre Sacrée. Notre mission était de protéger la vie, protéger l’équilibre du respect de la nature, du respect des êtres qui peuplent cette planète et qui appartiennent aux autres royaumes, les royaumes invisibles. Nous marchions main dans la main avec tous ces royaumes. Les royaumes des animaux, des fleurs, des arbres, des cristaux, le royaume des poissons. Tous ces royaumes contribuaient, travaillaient avec nous. Nous étions en communication intime avec ces royaumes, nous les comprenions, nous leur obéissions.

Nous étions les filles de Gaïa marchant sur cette Terre et n’hésitant pas à redresser les situations où l’amour, le respect, la compassion avaient été oubliés. Oui ! Nous étions le divin féminin marchant et agissant sur cette Terre. Nous utilisions l’action, l’agissement de notre côté masculin intériorisé qui était en parfaite harmonie avec notre côté féminin. Nous passions à l’action rapidement du fait que notre esprit était en équilibre observant les lois de la nature et observant l’humanité. Ces humains autour de nous qui craignaient la nature, le divin féminin, qui craignaient ce dont ils ignoraient : la Source, ce qu’ils ne comprenaient pas.

Par notre intuition, par notre lien sacré avec la Terre, nous comprenions les lois. Nous leurs obéissions, nous travaillions dans l’harmonie et le respect. Notre devoir était de conserver le Cœur du Divin Féminin dans sa pureté puis nous rejetions tout ce qui tentait de le polluer, de le détruire, de le massacrer compte tenu qu’en ces temps lointain nous étions le dernier rempart, le dernier clan humain respectant le Divin Féminin à cette époque lointaine.

Filles de Dieu, retrouvées en ce temps moderne, je vous demande aujourd’hui de vous rappeler qui vous êtes, d’aller à l’intérieur de vous, dépoussiérer ces qualités de Guerrière de Lumière. Ces qualités d’Êtres lumineuses, éternelles, immortelles qui peuvent entrer en communication avec tous les royaumes peuplant cette Terre. Non seulement les royaumes habitant cette Terre, mais les royaumes autour de cette Terre et dans la Terre. Oui, Filles de Dieu, vous avez en vous des codes sacrés, des temples sacrés, des joyaux sacrés. Quelques uns en formes de pyramides, quelques uns en forme de soleils, quelques uns en formes de croix.

Notre peuple était un peuple fier qui transmettait sa sagesse oralement avec des enseignants de Lumière. Nous avions contacts avec des êtres  » extra terrestres  » pour utiliser votre terminologie. Nous étions liées au Soleil. À l’aspect féminin qui vit sur le Soleil. Nous étions réellement les Filles de la Déesse Solaire. Vous avez en vous ces mémoires. Vous avez en vous ces codes de Lumière Sacrée. Ils sont dans votre cœur. Ils sont mêmes dans vos os, dans la structure cellulaire de tout votre Temple. Etant donné que de vies en vies nous avons préservé ces codes. Nous, vos sœurs de Lumière qui ont décidé de continuer leur évolution dans les dimensions de lumière seulement, afin de préserver la lignée solaire dans le cœur de celles qui s’incarneraient encore dans cette dimension sur cette Terre, de vies en vies, d’ères en ères, de millénaires en millénaires. Puis aujourd’hui Filles de ma Gloire, je viens devant vous, je viens réveiller le feu sacré de la Guerrière de Lumière en vous. Celles qui n’avaient aucun doute par rapport à son identité solaire, à son éternité, son immortalité.

Lorsque nous décidions de quitter notre corps physique nous le faisions consciemment. Cela faisait partie d’une cérémonie très importante. Un rituel sacré où nous respections la volonté de nos sœurs qui voulaient laisser leur corps physique pour aller dans les dimensions de lumière.

J’aimerais que pendant les prochaines semaines que vous preniez du temps pour méditer à l’intérieur de votre Cœur Sacré et demander à votre Cœur de vous orienter vers la porte sacrée, du temps où vous étiez des amazones fières, libres, conscientes d’elles mêmes, conscientes de leur immortalité, de leur divinité, de leur nature réelle apportant un équilibre sacré sur cette terre.

Les forces que nous avons ancrées dans cette dimension sont encore en résonance. Elles résonnent dans l’éther de cette planète. Elles résonnent dans les cristaux. Elles résonnent en certains points de cette planète. Elles forment une étoile merveilleuse qui nourrit encore la grille cristalline. Elles résonnent pour éveiller le divin féminin en parfait équilibre sur cette terre.

Je vous demande, moi l’Amazone, votre sœur de lumière, de faire résonner en vous ces codes de lumière qui parlent d’éternité, d’immortalité, d’amour, de divin féminin sacrée. De cette énergie nourricière qui prend soin de tout, qui alimente tout. Qui est la matrice de création première dans cette dimension. Faites résonner vos codes de lumière mes sœurs. Faites résonner la Lumière qui brille en vous. Faites résonner ces croyances, cette Lumière, cette énergie qui va aider à ancrer le divin féminin. Qui va aider à repositionner le divin féminin à sa place avec respect, amour, compassion, harmonie pour le divin masculin, qui lui aussi doit reprendre sa place aux côtés du divin féminin. Et ces deux énergies doivent fusionner dans le Cœur de chaque femme de la Terre, dans le Cœur de chaque homme de la Terre, pour que la Nouvelle Terre puisse enfin se matérialiser dans cette dimension, sous vos pieds, autour de ces temples que vous utilisez.

Je viens vous apporter une énergie d’action. Une énergie de courage, une énergie de volonté à chacune d’entre vous. Je vous demande d’être les flambeaux du divin féminin marchant dans cette dimension, portant la matrice nourricière de l’humanité, de cette humanité en devenir, en transformation, en mutation totale. Cette matrice est d’abord une matrice d’amour. La matrice d’Amour infini, inconditionnel de tendresse. Le qualificatif n’existe même pas dans votre langue, dans cette langue française. Une matrice d’Amour tellement puissante, tellement profonde, tellement réelle, qu’elle transforme tout et qu’elle permet à toute création de se matérialiser devant vous, dans votre cœur, autour de vous.

Je vous demande de vous lever mes sœurs, à l’intérieur de vous. De marcher comme les guerrières de lumière qui ont une fois marché, foulé le sol de cette chère planète en tant que divines représentantes de la Mère Divine Sacrée Éternelle, conscientes d’elles mêmes, nourrissant les énergies masculines et féminines dans leur cœur. Répandant le parfait équilibre autour d’elles. Répandant la matrice qui va pouvoir servir d’ancrage à la nouvelle humanité dans cette ère nouvelle, celle qui se présente devant vous, qui vient devant vous. Gravez ces mots dans votre cœur, dans vos cellules. Utilisez ces mots comme une clé pour vous propulser vers l’avant, pour vivre votre divinité maintenant dans cette dimension. Marchant fièrement comme Filles de Dieu. Je vous bénis, je vous bénis, et je vous bénis encore.

À bientôt.


Source: www.telosinfo.org

Avis. Les textes publiés sur ce blogue le sont à titre informatif. Votre discernement doit prévaloir en tout temps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.