Articles

Les gardiens

Pamela Kribbe

1_bbyFnUZmuz8mlph4pIDpBQ
crédit image: Medium.com
Ce channelling a été présenté en direct le 11 décembre 2005 à Oisterwijk, aux Pays-Bas. Le langage parlé a été légèrement révisé pour améliorer la lisibilité.

Chers amis, c’est une joie et un plaisir d’être ici aujourd’hui. Je vous accueille chaleureusement. Notre assemblée a un caractère différent. Ce n’est pas seulement une conférence où vous écoutez des paroles mais ma présence qui se mêle à la vôtre crée un espace d’énergie qui aide la lumière à s’ancrer dans la terre.

Vous êtes les gardiens de la lumière. Sur la terre, vous êtes ceux qui ouvrent la porte à plus de lumière, la lumière de l’ère nouvelle. L’ancien monde disparaît graduellement. De vieilles structures de conscience fondées sur l’ego et le pouvoir ont perdu leur force et vont peu à peu sombrer au fond de l’océan. Une société nouvelle, un nouvel état d’être naît, fondés sur l’amour et sur les valeurs du coeur.

Vous faites tous tellement partie de cette transformation. Parfois, vous ne réalisez pas assez à quel point vous êtes associés à ce processus de transformation. De même, votre contribution est différente de ce que vous pensez souvent qu’elle est. Pendant cette transition de l’ancien au nouveau, c’est vous-mêmes, votre corps d’énergie, qui changez. En plus du corps physique dans lequel vous demeurez, vous êtes aussi un assemblage d’énergie, en partie perceptible et en partie imperceptible. Vous êtes tous des sources d’énergie en marche. De chacun de vous émane individuellement une certaine vibration, un champ d’énergie qui a des effets sur l’environnement, souvent à votre insu. C’est cette émanation du champ d’énergie qui est le facteur déterminant dans tout ce qu’il se passe autour de vous, dans tout ce que vous attirez dans votre vie. Vous pouvez aussi l’appeler « état d’être ». C’est cet état d’être qui permet à la terre de changer. Car si de nombreux groupes ou de nombreux individus changent et raffinent leur champ d’énergie, cela va attirer une autre réalité énergétique sur la terre. C’est la transition globale qui a lieu maintenant, en commençant par l’individu.

Il y a bien sûr de nombreuses sphères autour de la terre, des sphères astrales et spirituelles, qui sont volontaires pour vous aider à réaliser cette transformation, cette illumination. Mais vous êtes les gardiens. Sur la terre, vous êtes ceux qui ouvrent la porte à la lumière. Si cette porte ne s’ouvre pas, la lumière ne peut pas se fixer dans la terre. C’est pour cela qu’il est si important de croire en vous, de savoir et de ressentir en vous que vous faites exactement le travail pour lequel vous êtes venus sur la terre.

Vous travaillez tous au niveau intérieur pour amener une transformation spirituelle dans votre être. Et c’est bien ce pour quoi vous êtes venus : l’oeuvre intérieure d’élever vos vibrations dans un monde qui ne s’aligne pas toujours et résiste parfois à vos intentions les plus pures. Vous êtes les artisans de lumière, les pionniers d’une ère nouvelle. A partir de l’amour et de l’harmonie, vous allez donner naissance à l’ère nouvelle dans votre coeur. De cette façon, en faisant cette oeuvre intérieure, vous allez attirer une réalité matérielle bien plus belle que jamais.

La question n’est pas tant ce que vous faites dans votre vie quotidienne ou quelle est votre profession. Que vous soyez charpentier ou thérapeute, constructeur ou professeur, cela ne fait pas de différence. L’important, c’est votre état d’être, l’énergie qui émane de vous, l’énergie que vous êtes. Ce n’est pas ce que vous faites, mais ce que vous êtes qui est source de transformation.

J’aimerais maintenant vous demander de ressentir l’énergie présente dans cette pièce, votre énergie collective. Il m’est seulement possible d’être ici à travers vous. C’est lorsque vous m’acceptez dans votre coeur que mon énergie peut s’écouler en vous et à travers vous, sur la terre. Chaque fois que vous m’ouvrez votre coeur, j’entre et laisse briller ma lumière. Mais c’est vous qui ouvrez la porte et je vous en remercie. Vous faites le travail que vous êtes venus faire ici. La terre change. Des cendres des temps anciens va naître un monde nouveau.

J’aimerais vous dire quelques mots sur l’impression intérieure de cette ère nouvelle. Je ne veux pas tant considérer les symptômes externes que les signes intérieurs. Une grande transformation est en cours dans votre corps émotionnel. Le corps émotionnel est très sensible à la peur, à la colère, à l’agression et à tous les ressentis intenses qui vous déstabilisent facilement. Vous travaillez tous au raffinement de votre corps émotionnel. Vous le faites grâce à un processus d’intériorisation : en assumant la responsabilité des émotions ressenties, en les examinant et en remontant à leur(s) source(s). En procédant ainsi, vous ne recherchez plus la ou les causes de votre problème dans le monde extérieur mais en vous. Vous assumez donc la responsabilité de votre énergie et c’est un grand pas en avant. Sitôt que vous assumez la responsabilité de tout ce qui existe en vous, il vous est possible de devenir conscients des émotions bloquées et de les transformer.  C’est l’objet de votre travail en ce moment.

Dans l’ère nouvelle, le corps émotionnel va se calmer. Vous allez vivre de manière bien plus intuitive que vous n’en aviez l’habitude. Votre environnement va aussi se conformer à ce mode de vie intuitif. Il y aura de la paix et du silence dans votre coeur. Ressentez-vous à quel point vous aspirez à cela ? Je perçois et vois  comme vous vous languissez d’un état d’esprit où l’énergie entre vous et les autres peut circuler librement, où vous pouvez témoigner ouvertement votre amour, où vous pouvez vous reposer sur la sécurité du monde et des gens qui vous entourent. Vous aspirez à cet état d’esprit où vous savez que tout est bien et où vous pouvez être simplement ce que vous êtes.

C’est un sentiment de liberté et de sécurité auquel vous aspirez. Et je vous redis que cette énergie est complètement disponible pour vous. Mais vous êtes ceux qui doivent ouvrir la porte pour accepter cette énergie divine en votre âme. Avec de nombreux autres, nous sommes dans l’au-delà juste à côté de vous pour vous soutenir et vous aider. Je vous demande ici et maintenant de ressentir mon énergie, de ressentir que mon énergie est disponible pour chacun de vous. En réalité, vous oeuvrez à une nouvelle naissance. Ressentez le silence dans votre coeur, ressentez l’espace intérieur qui vous permet de libérer les énergies anciennes et de  préparer le nouveau. La liberté à laquelle vous rêvez tous est proche.

Juste avant l’arrivée du nouveau, il y a toujours une phase difficile : le combat de mort de l’ancien. Juste avant l’aube, il y a l’heure la plus sombre où toutes les vieilles peurs remontent à la surface, ainsi que tous les chagrins et la colère que vous avez accumulés pendant votre vie et toutes les précédentes, quand les ténèbres étaient sur la terre. Tout cela vient à la surface pour être intégré. Ne vous laissez pas tromper par les apparences. C’est bon signe, un signe de progrès, quand toutes ces énergies négatives entrent dans votre conscience. Cela signifie que vous êtes assez forts pour passer le test.

Vous travaillez tous à l’achèvement d’un cycle de vies qui a été dominé par un combat intérieur entre la lumière et les ténèbres, entre la conscience de soi et les illusions du pouvoir, de la peur et de l’ignorance. Un appel est lancé à chacun de vous pour regarder au fond de votre âme et y redécouvrir la lumière, la flamme de lumière divine.

J’aimerais maintenant mentionner trois pièges que vous rencontrerez peut-être en vous libérant de ce qui est ancien. Ils ont tous un rapport avec le corps émotionnel et ils sont aussi en profonde relation avec le fait que vous soyez des artisans de lumière.

1.La colère spirituelle

Le premier obstacle est la colère. Je parle ici d’un type de colère qui est en fait motivé par une aspiration à l’harmonie et à la justice. C’est ce que l’on pourrait appeler une colère spirituelle. Je vais en expliquer l’origine.

Quand vous avez commencé votre cycle de vies terrestres, vous aviez tous une inspiration. Celle-ci est fortement connectée à l’énergie du Christ. Ma venue sur terre, la venue de Jeshua (Jésus) a été pour vous un phare, une source d’inspiration. En moi, vous avez reconnu une énergie que vous avez tous en vous. En des temps anciens, vous avez tous pris la décision d’ancrer cette énergie sur la terre. Mais dans le cycle de vies où vous avez essayé de le faire, vous avez affronté beaucoup de résistance. Et cela a endommagé votre corps émotionnel. Le corps émotionnel n’est autre que votre enfant intérieur. Votre enfant intérieur est votre part vivante et libre qui agit spontanément et réagit selon ses émotions. Cet enfant a beaucoup souffert pendant les vies où vous avez cherché à accomplir votre mission intérieure, celle de semer l’énergie du Christ sur la terre.

Une part de vous est toujours inspirée par le cosmos et du niveau de votre âme, de votre soi supérieur, vous savez et pressentez la signification de tout ce qu’il vous arrive. Vous avez la capacité de voir les choses dans une perspective de lumière et de connaissance. Mais il y a une autre part de vous qui est votre personnalité terrestre. C’est l’enfant intérieur,  votre ego ; c’est votre humanité, peu importe le nom que vous lui donnez. A ce niveau, il peut y avoir beaucoup de peur et de manque de compréhension de ce qu’il vous arrive, même si votre âme sait que « c’est juste » et que cela sert un but plus élevé.

Au cours de vos vies terrestres, vous avez souvent été inspirés pour planter des graines de lumière sous forme d’idées ou de comportements neufs, mais vous avez souvent été incompris de votre environnement. Vous avez été rejetés, négligés voire même annihilés. Il a résulté de ces expériences beaucoup de trauma émotionnel. L’enfant en vous n’a pas compris pourquoi il méritait la désapprobation. Votre âme l’a bien  compris, mais votre soi terrestre, votre corps émotionnel, a dû gérer des expériences profondément traumatisantes causées par la persécution, la violence et la désapprobation. Vous portez tous ces traumas en vous, sous forme de cicatrices sur votre âme.

Vous êtes tous venus sur la terre pour apporter de la lumière dans cette réalité, en partant d’une histoire très compliquée. (Pour l’histoire entière, référez-vous à la série de l’artisan de Lumière, en première partie de ce livre). Je mentionne simplement qu’il y avait un type de karma individuel en cause lorsque vous avez décidé de commencer ce cycle de vies sur la terre. Il y a eu des temps où vous étiez vous-mêmes plongés dans les ténèbres et où vous viviez pour gagner le pouvoir et le contrôle sur les âmes de la terre, parmi d’autres. Votre mission sur terre était de réparer ces vies anciennes, de ramener l’amour et la justice à l’humanité.

Alors que cette inspiration, ce flambeau de lumière brûlait avec intensité en vos coeurs, il y avait en même  temps un manque de compréhension de la part de votre enfant intérieur. Et c’est ainsi qu’est née la colère spirituelle. Cet enfant en vous ne comprenait pas du tout votre contribution karmique aux ténèbres et projetait le mal à l’extérieur de lui. Il voulait combattre pour le bien et la justice, emporté par des motifs émotionnels. L’enfant en vous avait très peu de tolérance envers la résistance et la lenteur de la réalité terrestre et il était impatient. C’est de cette part enfantine qu’est née la colère spirituelle.

La colère spirituelle signifie que vous êtes capables d’être immensément affectés par le mal de ce monde, par la souffrance des gens innocents, par la destruction de la terre, par le saccage des plantes, des arbres et des animaux. Toutes ces choses : l’inégalité sociale et politique, la mort apparemment injuste de tant d’enfants, les guerres, la violence, vous mettent en colère. Ce sont des sujets qui vous affectent en profondeur et qui peuvent remuer la colère en vous et vous donner l’impression d’être impuissants.

C’est une caractéristique des artisans de lumière, ils se laissent emporter par cette colère et vont au-delà de leurs limites à cet égard. Ils se perdent dans leur désir de changer et d’améliorer le monde. Ce peut être une passion de changer les choses au niveau politique ou social ou bien sous forme de désir d’aider les gens au niveau personnel, de façon professionnelle ou dans votre vie privée.

Le désir d’aider et de changer les choses contient souvent une forme de colère spirituelle même si ce n’est pas  visible. Après tout, il semble que vous vouliez seulement « le meilleur » pour quelqu’un d’autre ou pour la société. Mais il y a sûrement de la colère en vous lorsque vous voulez forcer quelqu’un, peu importe si c’est subtil, à changer son comportement ou ses émotions. Bien souvent, vous ne remarquez pas que ce n’est pas le moment.

Chaque fois que vous ressentez une indignation intense ou une énorme passion à changer les choses ou alors que vous avez des sentiments d’impuissance et de colère envers les choses telles qu’elles sont, vous êtes dans le piège de la colère spirituelle. Vous voulez trop tout de suite. Vous n’êtes pas attentifs à la réalité telle qu’elle est car vous êtes sous l’emprise d’une émotion, celle de la colère. Je vous demande d’en prendre conscience et de lâcher prise, car cette sorte d’inspiration chargée de colère vous éloigne de votre centre. Elle ne vous offre pas l’inspiration véritable : la paix et le silence en votre corps émotionnel qui vous aident à incarner votre lumière sur la terre.

Vous accomplissez la véritable incarnation de votre lumière sur la terre en étant entièrement centrés dans votre être, dans un état d’esprit calme et pur. Dans cet état, vous avez le sentiment d’être dans ce monde mais pas de ce monde. Être de ce monde signifie que vous attachez de la valeur à tout ce que vous observez avec vos sens : la violence, la guerre, la maladie, la destruction. Si vous considérez ces choses avec vos seuls sens physiques, vous pouvez facilement vous mettre en colère. Par conséquent, nous vous demandons de prendre  du recul et de ressentir à l’intérieur quels dynamismes spirituels sont en jeu dans ces choses qui vous exaspèrent.

Il y a une signification secrète à la souffrance. Toute âme, tout être vivant sur la terre est ici pour se développer, pour s’exprimer et apprendre davantage ce que signifie être homme et esprit à la fois. Toute âme évolue selon son chemin de développement personnel. Et l’on vous demande de respecter cela, de prendre du recul et de vous concentrer uniquement sur vous, sur votre lumière personnelle. L’énergie, la vérité, la vibration qui émanent de vous en résultat invitent les gens, les animaux ou les plantes à venir dans votre champ d’énergie et à faire l’expérience d’une vibration de guérison. Tel est le travail pour lequel vous êtes venus. Vous n’avez pas besoin de monter sur les barricades. Vous n’avez pas besoin de vous battre pour cela.

Votre vrai travail spirituel n’est pas de faire, mais d’être. Lorsque votre énergie spirituelle est en équilibre, l’énergie de guérison que vous transmettez aux autres circule aisément, sans effort, sans exertion physique ou mentale. C’est léger et doux, ce n’est pas fatiguant pour vous. Les choses et les gens se présentent spontanément sur votre chemin et viennent à vous pour être guéris.

Chaque fois que vous vous enfermez dans la colère et l’indignation, même si cela concerne de l’injustice ou de la souffrance que vous trouvez insupportables à regarder, je vous demande de prendre du recul et de revenir dans votre centre. Entrez en silence et acceptez les choses telles qu’elles sont. Acceptez que toute chose achève son cycle et qu’elle ait son développement personnel, y compris chez ceux que vous aimez. Libérez-les, eux aussi. Il suffit que vous soyez là pour eux, ni plus ni moins.

2.La dépression spirituelle 

Le second piège dont j’aimerais parler est celui de la dépression ou de la mélancolie. Je viens de décrire en résumé les grandes lignes d’une histoire où vous, les artisans de lumière, étiez devenus la proie de la résistance, de la persécution et de la violence. Cela a laissé des cicatrices sur votre âme. Il se peut que cela vous ait si profondément blessés que vous ayez perdu le courage de laisser briller votre lumière une fois de plus dans ce monde. Vous êtes probablement dépressifs et la vie vous semble insensée. Vous avez peut-être l’impression de ne pas être les bienvenus dans ce monde et qu’avec votre genre d’énergie, vous ne pouvez pas vous adapter. Vous avez le sentiment d’être différents.

La dépression ou les idées noires proviennent d’un manque de confiance en soi. D’une part, vous savez probablement que vous portez en vous une lumière spirituelle, que vous êtes quelqu’un de sensible, compatissant et sage ; mais d’autre part, il y a en vous un enfant blessé qui réclame la reconnaissance et l’approbation du monde extérieur. Il y a une part de vous qui meurt d’envie de recevoir de l’attention et de la sécurité externes. Mais il semble que vous n’en ayez jamais assez ou que vous ne puissiez pas trouver la sorte de reconnaissance que vous recherchez en réalité, parce que vous êtes différents. Bien souvent, votre environnement ne reconnaît pas le vrai vous et par conséquent, ne peut vous confirmer et vous nourrir.

Votre enfant intérieur blessé ne sera jamais guéri par quelque chose en provenance de l’extérieur mais uniquement par vous-mêmes, votre sagesse et votre souveraineté. C’est en prenant soin de votre peine et de votre douleur et en ayant foi en vous quand les autres ne le font pas que vous réalisez cette confiance en vous. Sitôt que vous avez ouvert cette source de souveraineté, vous attirerez un environnement physique et social qui vous soutiendra dans vos aspirations les plus profondes.

Toute personne qui souffre de mélancolie ou de dépression vit un fort désir de transcender la réalité terrestre et de retourner à une sphère d’harmonie et de lumière, où règnent la paix et la sécurité. A vous tous je demande, je prie votre âme d’avoir confiance, et de vous affermir à nouveau dans votre lumière intérieure. La lumière qui procure l’amour et la sécurité est à votre disposition ici et maintenant. Elle brûle dans votre coeur et elle vous demande juste d’y porter votre attention à nouveau. Nous dans l’au-delà désirons vivement alléger votre fardeau mais personne ne peut vous aider tant que vous ne croyez pas en votre lumière et que vous ne l’allumez pas de vous-mêmes.

Il est de la plus haute importance de ne pas vous laisser enliser dans des sentiments de découragement ou de dépression. C’est un piège dangereux où vous pourriez vous perdre complètement parce que vous perdez contact avec ce que vous êtes en réalité : l’ange, la créature de lumière qui demeure en vous. Dans les moments de dépression ou de nostalgie, il peut être utile de rester en silence et de simplement respirer. Soyez conscients du mouvement de la respiration dans votre corps et à chaque inspir et chaque expir, vous pouvez dire à voix haute ou tout bas en vous : « Je suis qui je suis. Je suis bien tel(le) que je suis. »

Je vous entoure de ma lumière. Dès que vous ouvrez légèrement la porte à plus de confiance en vous, à un sentiment de respect envers vous qui provient entièrement de votre être intérieur, la lumière brille en vous : la lumière de votre Soi plus grand, la lumière de l’énergie du Christ et la lumière de tous ceux qui aident, des guides et des anges qui vous soutiennent et vous aiment depuis les sphères qui entourent la terre.

Le temps de la transformation est arrivé. Dès à présent, en ces temps difficiles, je vous demande de continuer  la tête droite et de fixer l’horizon de l’ère nouvelle. Une réalité d’harmonie et de paix vous attend ; c’est votre héritage et beaucoup d’entre vous y goûteront dans cette vie. La clé est d’avoir foi en vous et d’avoir confiance que vous recevrez tout ce dont vous avez besoin. Ne craignez pas les ténèbres, car votre lumière intérieure est plus forte. Votre lumière ne sera jamais vaincue. La réalité de lumière attend dans l’amour et la patience que vous tendiez la main et ouvriez la porte.

3.La peur de votre force personnelle

Enfin, je veux mentionner un autre obstacle qui cause beaucoup de confusion dans votre corps émotionnel. Je parle encore ici d’énergies qui vous empêchent d’accomplir la paix intérieure et la clarté. Ce peut être la colère, la dépression mais aussi la peur et c’est le troisième obstacle possible.

La peur est essentiellement liée à un manque de confiance en vos inspirations, vos perceptions et intuitions personnelles. Si vous doutez de ce que vous ressentez, vous vous faites beaucoup de soucis et vous attirez toute une série d’émotions qui vous éloignent de plus en plus de votre centre. Lorsque vous êtes apeurés, votre intuition est bloquée. L’intellect et les émotions prennent le dessus et en conséquence, créent une situation chaotique et frappée de panique. L’intellect et les émotions ont besoin de reposer sur l’intuition, sur le coeur. Ce n’est qu’ainsi qu’ils peuvent vous servir de façon utile.

Si vous laissez de côté le coeur, l’intellect sera surmené et les émotions n’auront pas un instant de paix. Puis la peur vous saisira et se manifestera dans toutes sortes de situations. Vous doutez probablement de votre aptitude à faire ce que vous êtes normalement capables de faire. Vous commencez à remettre en question ce qui est évident et faites un problème de tout. Il y a en vous de la nervosité qui vous rend impossible le fait de rester calme et paisible.

La clé est ici de vous libérer de tous vos soucis et de revenir à votre coeur, à ce que vous ressentez. Que ressentez-vous en réalité en-dessous de toutes ces pensées inquiètes et ces émotions confuses ? En respirant avec calme dans votre ventre, vous avez la possibilité de revenir à vos fondations. Vous ressentirez ensuite un soulagement, un point de silence au-delà de vos pensées et de vos émotions, qui sont autour de vous comme des nuages, sur lesquels vous pouvez porter ou non votre attention. C’est ainsi que vous retrouverez votre sentiment de liberté, votre aptitude à choisir certaines pensées ou certaines émotions.

Si vous croyez que vos pensées sont vraies ou que vos émotions sont vraies, vous serez entièrement absorbés par elles et vous continuerez à suivre la piste de ces pensées et de ces émotions. Mais il est possible de  prendre du recul et de dire : « Stop ! Je laisse ces pensées et ces émotions pour ce qu’elles sont et je reviens en arrière. Je vais plus en profondeur en moi et je vais ressentir ce qu’il se passe en réalité, pourquoi j’héberge ces pensées et ces émotions maintenant. » Sitôt que vous prendrez ce recul, vous redécouvrirez votre force. Votre confiance en vous circulera à nouveau librement. Les nuages sombres vont se dissoudre et la paix et la clarté vont revenir. Cette étape doit être répétée fréquemment car votre nature intuitive, la vie selon le coeur, ne sont pas encore évidents pour vous. C’est pour cela que vous vivez beaucoup de peur.

Vous vous libérez de vieilles certitudes. Vous ne vous fiez plus inconditionnellement à ce que votre père et votre mère vous ont dit, à ce que vos professeurs vous ont enseigné ou aux règles que vos supérieurs vous assignent. Vous ne croyez plus aveuglément les conclusions de l’intellect ou de la science. Et vous savez aussi à quel point vos émotions sont instables et ne sont pas non plus une mesure de véracité. Parce que vous vous êtes délivrés de toutes ces certitudes, et c’est là un signe de force, les peurs remontent à la surface et vous pouvez avoir l’impression d’être ballottés au gré d’un océan en furie. Cependant, c’est exactement cette situation qui vous force à aller en vous et à ressentir du plus profond de votre être, de vos fondations uniques : « Qui suis-je ? Quelle est ma position dans ce monde ? Je ne me laisse pas guider par le monde externe mais seulement par mon gouvernail intérieur. »C’est grâce à ce gouvernail que vous allez entrer dans la Nouvelle Terre.

Chaque fois que vous contactez ce centre intérieur et que prenez du recul, vous trouverez en votre âme une clarté renouvelée. De là, vous pouvez observer vos émotions sans être absorbés par elles. Vous pouvez observer votre colère et lui envoyer de l’amour. Vous pouvez observer votre dépression et vous tendre une main secourable. Vous pouvez regarder votre peur et lui envoyer une énergie de délivrance.

Vous êtes votre messie.

Il n’y a pas de messie en-dehors de vous. Il y a des milliers de messies qui sont prêts à vous aider, mais vous seuls pouvez ouvrir la porte de votre coeur et accepter la lumière. C’est essentiellement ce qu’est l’ère nouvelle : Vous qui ouvrez votre coeur. Vous êtes ceux qui vivent sur la terre, nous sommes vos aides. Vous êtes ceux qui agissent et nous ne pouvons que vous témoigner notre respect le plus profond pour cela. Nous sommes toujours à votre disposition pour partager avec vous notre amour et notre lumière.

Vous êtes valeureux, vous êtes courageux. Vous êtes les guerriers de l’ère nouvelle. Je vous demande de croire en vous et en votre mission. Et chaque fois que vous êtes submergés par des émotions lourdes ou par des idées noires, prenez un moment de repos et connectez-vous à votre être intérieur, au centre de silence en vous. C’est l’ancre de l’ère nouvelle. L’ancre a déjà été jetée. La paix existe déjà dans votre coeur. La seule chose nécessaire maintenant est d’y revenir, encore et encore, pour continuer à vous ancrer davantage à la paix et à la clarté, en y portant votre attention.

Ne restez pas englués dans le drame et la confusion. Les tourments émotionnels ne sont pas amis de la vérité. Mais fiez-vous à la voix claire, calme et paisible de votre coeur et soyez conscients que vous n’êtes pas seuls. Nous sommes à vos côtés à chacun de vos pas sur ce chemin. Je vous aime et vous demande d’accepter mes énergies d’amour parmi vous. C’est mon désir ardent de vous servir en ce moment historique et de vous soutenir sur votre chemin parfois laborieux vers la lumière.

Acceptez mon amour.


© Pamela Kribbe 2006

www.jeshua.net/fr

Avis. Les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Votre discernement doit prévaloir en tout temps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.