PASCALE ARCAN : Sois Qui tu es, enfin ! — http://www.terrenouvelle.ca

Maître Kuthumi

Source : « SANANDA – Transformation Planétaire – Concile 4 – Tome 6  »


En mon Nom et au Nom de la Hiérarchie, je te salue.

Ami, je m’adresse à toi, comme je l’ai déjà fait tant de fois, et je viens aujourd’hui conclure avec toi un marché. Je ne viens pas te vendre ni t’acheter quoi que ce soit, mais je vais prononcer des mots qui feront fleurir dans ton cœur une myriade d’étoiles, pareilles à ce Que tu es. En ton cœur, en ton âme, réside la suprématie de tout ce qui représente l’univers. Dans le plus petit interstice, il y a la Vie et dans toute ta grandeur, il y a la Force. Que celles-ci te permettent, en ce jour, d’ouvrir grands tes oreilles ou tes yeux !

Il a été maintes fois dit que tu étais une divinité parmi les divinités que nous représentons tous à l’échelle de ta compréhension. Aujourd’hui, je viens t’exprimer que tu n’as jamais cessé d’être Dieu lui-même. Celui qui est la chair de ta chair est le Sans Nom et celui qui t’a donné vie est Lui en personne. Celui que tu portes n’est pas une étincelle mais une totalité et c’est à toi que je m’adresse avec la déférence que tu représentes, au même titre que je le suis moi aussi.

De nombreuses fois, tu as pu essayer de te convaincre que tu appartenais à un grand système d’enchevêtrement de vies, çà et là posées sur des dimensionnements ou des plans différents, ou encore dans des éthers que tu ne peux encore nommer. Tu as appris que ta multiplicité te permettait de vivre et de faire l’expérience de toutes sortes de facultés, notamment la maîtrise, comme à l’instant où je te parle. Je fais appel à celle-ci car je m’adresse à toi, le Maître incarné qui me lit ou me fait face. Je t’accueille sur mon sein comme un frère puisque tu fais partie de moi et que je fais partie de toi. Je ne suis donc en rien si haut ou si loin mais une extension de toi, une extension de Dieu. Ne crois pas que je te ramène au catéchisme ou à l’intérieur d’un quelconque dogme ; je te signifie, en cet instant, que tu incarnes Dieu sur ce plan terrestre comme dans l’immensité de la Vie dispersée dans les confins de tous les univers.

Cela ne t’apprend rien, n’est-ce pas ? Tu savais bien, ou tu avais enfin compris, que toutes tes limitations n’étaient générées que par ton mental ou ton petit  » moi  » faisant des siennes, refusant de croire une pareille chose et se dissimulant derrière le canapé, par fausse modestie ou trop grande humilité. Tu n’as pas cessé d’y croire et pourtant tu t’es toujours comporté comme une personne indigne, pas capable d’arriver à ses fins, pas capable de construire le monde de demain alors que tu t’astreignais à faire de jolies méditations. Et si, aujourd’hui, tu laissais là ton livre d’images et que tu posais cet ouvrage sur tes genoux un instant … Fais ceci dès que tu auras terminé ce chapitre, si tu veux bien.


LIRE LA SUITE >>> http://www.terrenouvelle.ca/sois-qui-tu-es-enfin/

Avis. Les textes publiés sur ce blog le sont à titre informatif. Votre discernement doit prévaloir en tout temps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.